Aimé Césaire

Publié le par Miss Orange

Aimé Fernand David Césaire est un poète et homme politique français, né le 26 juin 1913 à Basse-Pointe, Martinique (France) et mort le 17 avril 2008 à Fort-de-France, Martinique (France). Il est l'un des fondateurs du mouvement littéraire de la négritude et un anticolonialiste résolu. Aimé Césaire faisait partie d'une famille de sept enfants. Son père, Fernand Césaire, était administrateur, gérant d'une habitation à Basse-Pointe, puis après concours nommé au bureau des impôts comme contrôleur des contributions, et sa mère, Éléonor Hermine, était couturière.
Aimé Césaire obtient une bourse pour le lycée Victor-Schœlcher à Fort-de-France. En septembre 1931, il arrive à Paris en tant que boursier pour entrer en classe d’hypokhâgne au lycée Louis-le-Grand où, dès le premier jour, il rencontre Ousmane Socé Diop à la Sorbonne puis Léopold Sédar Senghor dans les couloirs du lycée Louis-le-Grand, avec qui il noue une amitié qui durera pendant plusieurs années.

Aime Césaire était député de la Martinique de 1945 à 1993. Il se fait élire pour la première fois pour participer à la première Assemblée Constituante de la Quatrième République en 1945 et sera réélu pour toutes les législatures suivantes jusqu’en 1993. Cette année, il ne se représente pas et soutient le candidat qui le remplacera : Camille Darsières. En plus de son mandat de député, Aimé Césaire est élu en 1945 maire de Fort-de-France en succédant à Victor Sévère. En 2001, il ne se représente pas et il est succédé par Serge Letchimy. Durant cette période, entre 1983 et 1986, il occupe le siège de président du conseil régional de la Martinique.

Principales oeuvres :
Cahier d'un retour au pays natal (Poésie, 1939)
Les Armes miraculeuses (Poésie, 1946)
Soleil cou coupé (Poésie, 1947)
Esclavage et colonisation (Essai, 1948)
Corps perdu (Poésie, 1950)
Discours sur le colonialisme (Essai, 1950)
Ferrements (Poésie, 1960)
Cadastre (Poésie, 1961)
Une saison au Congo (Essai, 1966, théâtre)
Moi, laminaire (Poésie, 1982,)
Discours sur la négritude (Essai, 1987)
La Poésie (1994, compilation de toute la poésie d'Aimé Césaire)

Source : Wikipédia

Aimé Césaire

Publié dans Homme, Politique, Poete, Ecrivain

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article